Portrait de Faouzi Skali

Faire revenir l’esprit à son origine

Faouzi Skali

“Veux-tu faire revenir l’esprit à son origine ?”. Ce fut la première question adressée par le shaykh sidi Hamza à Faouzi Skali, qui allait devenir par la suite l’un des disciples de la voie Qadiria Boudchichiya les plus connus en Occident. Souvenirs d’un parcours qui commença par des questionnements d’étudiant en anthropologie à Paris, et la redécouverte du patrimoine spirituel de sa terre natale marocaine.

Au cours des années soixante-dix, on pouvait croire dans le milieu étudiant que la politique expliquait tout. Mais vue à travers l’idéologie, la destinée humaine n’avait finalement plus beaucoup de sens. C’était absurde, mais tout le monde s’en contentait, l’acceptait. Tandis que je me formais à l’analyse politique à l’Université de Paris, d’autres interrogations surgirent en moi, relayées par quelques lectures.

Je n’avais jamais lu le Coran, connaissant juste les mots nécessaires pour faire la prière. Je me suis dit : “