Pas encore de commentaires

Les voiles de la séparation sont levés

Poème de ‘Abd ar-Rahman Chaghûri 1

Traduction de Hinda Boudiaf

 

Les voiles de la séparation sont levés

Et la lumière du Regard a jailli

Depuis le Lieu au-delà de l’espace.

Ô soufis, soyez-en les témoins !

 

Je suis le miroir de mon Bien-aimé

Dans Son Amour, ô mon âme, tu peux te délecter.

Eteins-toi à tout autre que Lui

Et laisse donc ce qui cause ta souffrance !

 

Depuis qu’Il S’est manifesté à moi

Je suis à genoux, prosterné

Reconnaissant et sans cesse en louanges

Car Il m’a intégré en Lui.

 

Ô mon bonheur dans l’Union !

Ô ma résurrection après ma mort !

Ô clarté de mon ciel !

Ô ma vie éternelle !

 

L’échanson 2 est venu à nous

Et nous a tendu une coupe.

Nous l’avons bue et notre soif fut étanchée

De coupes d’origine hachémite 3.

 

Ô toi qui cherches l’éveil

Saisis-toi de la Vie éternelle !

Combien d’âmes égarées

Par Elle furent sauvées ?

 

Ne peut être déçu

Celui dont l’intention est sincère.

Purifie ton cœur, Il S’y manifestera !

Aiguise ton regard et Tu le verras !

 

Ô mon ami, délaisse ce qui est autre que Lui

Et éteins-toi dans l’Essence suprême

Et bois sans honte,

Bois sans y voir de mal !

 

Abandonne-toi à l’Amour

Et tes arguments fais-les taire !

Car l’Amour absolu

Ne les tolère guère.

 

Accroche-toi et chemine encore et encore,

Marche sur les pas de nos ancêtres,

N’écoute pas ceux qui critiquent !

Ecouter ceux-là est le pire des calvaires.

 

Celui que tu cherches est le Tout originel,

Celui qui ne tolère aucune censure.

Comprends donc que celui qui te blâme

N’est autre que l’envoyé du Seigneur qui t’aime !

 

Et prière du Seigneur de la Majesté

Sur la Porte de l’Unité

Sur Tâha 4 et sur ses compagnons

Et sur tous ceux qui suivent son chemin.

 

1 ‘Abd ar-Rahman Chaghûri (1912-2004) fut le maître d’une branche de la voie Chadhiliya en Syrie. Il était connu pour son talent de chanteur et de poète. Il est l’auteur de « La défense de la Sunna » où il explique comment les pratiques soufies sont en conformité avec le Coran et la Sunna.

2 Echanson : personne qui verse à boire. Dans la poésie soufie, il désigne le maître qui sert un « vin » spirituel à ses disciples. La métaphore du vin a souvent fait l’objet nombreuses mésinterprétations de la part de commentateurs qui n’ont pas perçu sa dimension allusive et symbolique.

3 Hachémite : famille qoraïchite descendante de Hachim, arrière grand-père de Muhammad. L’auteur fait ici une allusion à son propre guide spirituel, le cheikh al-Hachimi (1881-1961) dont certains éléments biographiques ont été rassemblés par J.-L. Michon dans L’échiquier des gnostiques (Archè).

4 Tâha : un des Noms du Prophète de l’islam.

Poster un commentaire